parallax background

Paihia – Russell : le commencement de notre Voyage

1 novembre 2017
Camper-van
Backpackers : Attention à Google Maps !
15 octobre 2017
Portrait_Laura1920x1080
Besoin d’ un boulot ? Direction Bay of plenty 
1 décembre 2017
 

Ce n'était pas seulement le commencement de notre voyage mais aussi de l'histoire de la Nouvelle-Zélande sous le gouvernement anglais. C’est ici que les premiers colons britanniques. À l'époque, Russell était une ville pleine de danger puisque c'est ici ou était envoyé les criminels bannis de l'Angleterre. La bonne ambiance quoi. Sous le rythme de coup de feu, d'alcool et de bataille entre criminels, armée et maoris.  C’est suite à la signature du traité de Waitangi qu'une paix a été mis en place et a laissée place à une ville pleine de charme...

 

Revenons à nos moutons. Le début de notre voyage. Suite à l'achat de notre maison roulante, nous voilà embarqués dans notre road trip. Musique à fond, soleil à l'horizon, notre première sensation de liberté et de bonheur de notre voyage en Nouvelle-Zélande. Nous avons roulé plus de 150 km pour arriver quelques jours sur Whangarei puis repris la route en direction de Paihia. Réputées pour une ville très touristique, nous nous attendions à trouver des villes maritimes similaires à la France. Pas du tout, pas de restaurant et de bar ouvert à point d'heure.

Ici, beaucoup de choses ferment à partir de 17h bon, il faut dire que fin mai, n'est sans doute pas la meilleure saison pour Paihia. Peu importe, il fallait que l'on découvre cette ville et ses alentours. Notre premier camping à proximité de Paihia était très rustique mais splendide ! À côté d'une plage paradisiaque où nous avons pu profiter du premier coucher de soleil de la Nouvelle-Zélande : des couleurs que vos yeux non sans doute jamais vue ici dans notre pays. Nous adorons la Nouvelle-Zélande pour ça. Son ciel nous fait redécouvrir le monde. Il faut dire quand partant de Grenoble, on n'était plus capable de voir grand-chose à cause de la pollution, à part des montagnes floues ? Ici, les couleurs du matin et du soir sont à couper le souffle, et on ne vous parle même pas des nuits étoilées où tous les soirs nous pouvons admirer la voie lactée. 

“Et toute sa vie l’homme – je crois – un homme normal rêve de foutre le camp… vers des espèces d’aventures quelle qu’elles soient, même si le gars est fonctionnaire depuis quarante ans ; quand on le voit un soir et qu’il essaie de se libérer un peu, il vous dit : « J’aurais voulu être pilote, j’aurais voulu être machin. » Tous les hommes ont envie de faire quelque chose. Et les hommes ne sont malheureux que dans la mesure où ils n’assument pas les rêves qu’ils ont.” Jacques Brel

 

Bref lors de notre deuxième camping, à Paihia, notre cœur s'est un peu brisé lorsque des personnes nous ont volés notre sel et poivre à 14$.. Non mais sérieusement, on en rit aujourd'hui, car nous trouvons cela ridicule de voler lorsque tu as encore de quoi manger. Il faut se l'avouer que nous avons une chance de vivre comme nous le vivons. Bref,lors de notre deuxième soir, nous avons pu rencontrer un couple de Français vraiment sympa avec qui nous avons décidé de partir à la visite de Russell.  Nous n'avons pas trouvé Paihia exceptionnel en fin de saison. Et toi vagabond ? N'hésite pas à nous sommes passés à côté de quelque chose. 

Petit vagabond : prends le bateau pour voir Russell

Russell vaut le coup d'œil et les 12$ pour prendre le ferry aussi. Tu peux aussi rejoindre Russell en voiture, mais de Paihia compte environ 45 minutes donc on a trouvé cela plus sympa de prendre le bateau . Arrivés sur place, nous sommes tombés sur un surf shop sympa. Le gérant avait son atelier directement dans son magasin. Et nous avons découvert, un nouveau type de planche : handboard qui te permet de surfer avec tes mains. Ensuite, nous nous sommes promenés dans Russell, jusqu’au fameux look out de la ville. Russell a beaucoup de charme, entre le village de pêcheurs et village touristique Vous pourrez visiter un cimetière avec des impacts de balles datant de la guerre et une jolie chapelle. Nous voulions nous rendre au musée de Russell, mais malheureusement les portes se sont refermées devant nous. Si vous voulez vous y rendre, nous vous conseillons d’y aller en début d’après-midi ! En résumé, Russell est une ville à ne pas manquer en Nouvelle-Zélande si vous passez dans le Northland !

SUIVEZ-NOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.